La joie d’avoir un magnifique écran pivot

Cela fait des années que je rêvais d’avoir un grand écran LCD qui me fournisse au minimum la résolution de l’écran de mon portable (1400 x 1050). Rêve réalisé. Installé ce week-end l’écran 20 pouces LP2065 de HP qui offre une résolution de 1600 x 1200 points. 

Et auquel on peut fixer, en option, une barre contenant des petits haut-parleurs si l’on veut éviter le trop plein de câbles et qu’on ne tient pas à une qualité sonore hors du commun.

C’est un écran pivot, qui peut donc passer de la position paysage standard au mode portrait vertical. Une merveille pour écrire des textes, consulter des pages web, lire des documents PDF. Le logiciel fourni ne détecte malheureusement pas automatiquement la position de l’écran au démarrage de Windows. Il faut donc replacer l’écran en position horizontale avant d’éteindre l’ordinateur. Et espérer que l’axe est assez solide pour supporter vaillamment des manipulations aussi fréquentes.

Une page web sur l’écran LCD Pivot LP205 de HP. A droite, la barre contenant les haut parleurs

Bien que je n’aie pas le temps de regarder des DVD, j’aurais nettement préféré acheter un écran 20,1 pouces (1680 x 1050) au format 16:9 qui va se généraliser dans la photo et la vidéo. Mais je n’en ai pas trouvé qui pivotent et soient à la portée de ma bourse. D’ailleurs peu de fournisseurs se donnent la peine de proposer des modèles pivot. “La technologie n’est pas au point”, m’ont-ils souvent répondu quand je les harcelais. Car cela fait quasiment 20 ans que je les bassine à ce propos. Depuis que le premier écran pivot de Radius, initialement réservé aux Macintosh, m’a tapé dans l’oeil. L’avais recommandé successivement à deux patrons qui se le sont offert et ont beaucoup apprécié la formule. Mais n’ont jamais débloqué de budget pour m’en mettre un à disposition…

Aujourd’hui, j’ai enfin ce pivot et savoure intensément le confort qu’il me procure.